Comment soulager un bébé qui pleure beaucoup : trucs et astuces

Comment soulager un bébé qui pleure beaucoup : trucs et astuces

Entre 16 et 26% des nourrissons de moins d’1 mois souffrent des coliques. Mais pourquoi votre bébé pleure beaucoup ? Et comment le soulager ?

Concernant mon expérience, mon bébé a eu des coliques jusqu’à ses 4 ou 5 mois à peu près. Donc pour celles et ceux qui y sont encore, bon courage et voici des astuces acquises par l’expérience, et des thérapies scientifiquement approuvées.


Qu’est ce que les coliques du nourrisson

Les coliques chez les nourrissons sont définies comme des pleurs excessifs chez un bébé qui est pourtant en bonne santé et dont les besoins sont tous comblés


Les pleurs des bébés commencent généralement au cours des premières semaines de la vie et se terminent entre 4 et 5 mois.

Les pleurs excessifs sont définis comme des pleurs qui durent au moins 3 heures par jour, 3 jours par semaine, pendant au moins 3 semaines

Voici quelques techniques physiologiques pour soulager les coliques du nourrisson

Appliquer une légère pression sur les intestins pour dégager les gaz

Le plus souvent la gêne vient des gaz. Donc pour soulager bébé de ses coliques, prenez les jambes et faites les tourner (comme au vélo) puis remontez-lez sur l’abdomène et appliquez une pression (ni trop légère ni trop forte, jusqu’à rencontrer une pression). ¨Puis relâchez et effectuez l’opération plusieurs fois.

Voici une vidéo qui le montre bien

L’emmaillotage pour calmer un bébé qui pleure beaucoup

L’emmaillotage est une technique ancestrale au Maroc, et si elle persiste autant, c’est qu’elle a bien prouvé son efficacité sur des millions d’enfants. La technique traditionnelle étant de complètement bloquer l’enfant dans ses mouvements (les jambes et les bras). Une technique plus douce consiste à ne serrer que les bras. Le bébé est ainsi bien au chaud et se rapproche de son environnement fœtal.

Selon les orthopédistes, l’emmaillotage à la marocaine (Tagmate) pourrait causer des problèmes de luxation de la hanche à cause du serrage des jambes.

Voici une technique :

Emmailloter et marcher

Pour conjuguer deux techniques qui ont très bien marché pour moi, vous pouvez emmailloter votre bébé puis posez son ventre sur votre main, sa tête se retrouve au creux du bras et ses jambes en l’air. Une fois que vous êtes bien positionnés, marchez un peu avec bébé comme ça en lui chantant des berceuses ou en faisant des “shhhhhh” “shhhh”

Faites prendre un bain à bébé pour calmer un bébé qui pleure beaucoup

Le bain calme et apaise le bébé (sauf si votre bébé n’aime pas l’eau …).

Si vous manquez d’envie, voici une vidéo du bain thalasso qui va vous donner envie de devenir baigneuse de bébé professionnelle.

Utilisez une écharpe de portage pour calmer un bébé qui pleure beaucoup

Dès la naissance, les bébés peuvent être mis dans l’écharpe de portage, à l’avant. Ainsi, ils ressentent la chaleur et les battements de cœur de leur maman. Ils sont bien serrés dans l’écharpe et sentent l’odeur de leur maman (ou de leur papa). Ils se sentent ainsi rassurés, presque comme dans l’utérus.

Cette méthode je l’ai testée et approuvée. En plus ça permet à la maman ou au papa de rester mobile.

L’écharpe de portage peut souvent être achetée en magasin. Elle peut aussi être confectionnée tellement elle est simple : Prendre un tissu élastique mais respirant (exemple jersey) de 3 mètres. Couper la largeur en deux et coudre les deux morceaux par le côté court (ça fait une écharpe de 6 m sur 70cm). Attention à ce que la couture des deux tissus soit bien solide ! Vous pouvez faire un ourlet autour pour plus de finitions et même ajouter une poche au milieu !

Voici la technique de nouage que j’ai utilisé :

Pour les mamans qui allaitent : Essayer un régime hypoallergénique pour calmer un bébé qui pleure beaucoup

Si votre bébé souffre beaucoup des coliques du nourrisson et qu’il est exclusivement allaité, essayez un régime alimentaire sans produits à base de lait, d’œufs, de blé et de noix. En enlevant ces composants, il ne reste alors que les aliments quasiment végétaliens (en mangeant la viande) et sans gluten.

Voici une recette top pour vous inspirer : Recette de pain

Pour les mamans qui donnent le biberon : Essayer un lait maternisé hypoallergénique

Les laits hypoallergéniques sont souvent notés HA (pour Hypoallergénique)

Baisser la stimulation du bébé pour calmer un bébé qui pleure beaucoup

Ne stimulez pas beaucoup votre bébé. Il faut éviter les stimulations auditives (trop de bruit) et avoir une attitude calme et posée.

Donner des infusions au bébé pour calmer un bébé qui pleure beaucoup

Une étude a démontré l’utilité de la tisane. Vous pouvez lui donner une infusion contenant de la camomille, de la verveine, de la réglisse, du fenouil et de la menthe.

Cependant dans cette étude, les résultats n’étaient vraiment concluants qu’en donnant 150 ml de tisane, 3 fois par jour. Cependant cette quantité est assez importante, il faut donc faire très attention à la quantité de lait que prend le bébé. Il faut qu’elle reste suffisante.

Utiliser des bruits blancs pour calmer le bébé

Indépendamment des coliques du nourrisson, j’ai pu faire l’expérience de la force incroyable des bruits blancs. Alors, les bruits blancs sont des bruits du quotidien, comme le bruit de la pluie qui tombe, d’un ventilateur qui tourne ou d’un sèche cheveux.

Pour des besoins pratiques de séchage, j’avais toujours le sèche-cheveux à côté de la table à langer pour sécher les fesses de bébé avant de remettre la couche. Et dès que le sèche cheveux démarrait, les pleurs s’arrêtaient… alors de là à laisser le sèche cheveux allumé toute la nuit, je ne pense pas que ça soit une bonne idée, mais ça peut ramener un calme passager.

Et voici une bande son bien relaxante même pour les adultes :

Conclusions

Quand un bébé souffre de coliques, les parents sont souvent désemparés et tentent de leur mieux de soulager leur nourrisson. Il faut faire très attention dans ce genre de moment, car c’est souvent avec les bébés qui pleurent beaucoup que l’on constate le plus souvent des violences, notamment le syndrome du bébé secoué.

Les techniques mises en lumière dans cet article ne sont pas une vérité absolue. Certaines peuvent fonctionner, d’autres non. En tout cas, elles ouvrent quelques pistes de solutions non médicalisées.

Références

A Systematic Review of Treatments for Infant Colic | Michelle M. Garrison, Dimitri A. Christakis | PediatricsJuly 2000, VOLUME 106 / ISSUE Supplement 1SUPPLEMENT
https://pediatrics.aappublications.org/content/106/Supplement_1/184.full

Colic in infants | Peter Lucassen | BMJ Clin Evid. 2010; 2010: 0309. Published online 2010 Feb 5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2907620/

Photo by Brytny.com on Unsplash

Salwa Halwa

Jeune maman d'une petite pupuce adorable. Je veux partager avec vous mes peurs, mes coups de gueule, mes angoisses, mes bonheurs et mes astuces

Laisser un commentaire

Fermer le menu